l’eau: les cuves

L’eau de pluie est une ressource utile pour le jardin, la voiture ou les travaux. J’ai donc installé 4 cuves de 250L qui sont rapidement remplies avec le toit du garage, et qui permet d’alimenter principalement mes cultures, et faire de menus travaux (comme une dalle béton) sans avoir à utiliser de l’eau potable. C’est encore chaque année plusieurs m3 de sauvé. Et un fort impact écologique lors de la saison estivale.

À la fin, aucune eau potable n’est utilisée pour le jardin ou le potager durant toute l’année. (Estimation de besoin annuel : 8.7m3) (Surface de collecte : 30m²)

En parallèle, La maison présentant une ancienne cuve, celle-ci a été nettoyé par une société spécialisée et réutilisé pour récupérer une partie des eaux de pluies. L’eau ainsi collectée sert à alimenter les sanitaires par l’intermédiaire d’une pompe de surpression. Des filtres ont été installés en amont de la pompe et en aval (20 puis  5 microns + filtre charbon) et un ballon tampon ( que l’on ne voit pas sur la photo )  a été installé sur le réseau pour limiter les démarrages de la pompe, le tout sur un réseau distinct.
NB: il ne faut pas confondre pompe et pompe de surpression. La 2eme ne se déclenche que quand la pression chute dans le circuit ( donc peu énergivore ) et est reconnaissable par son ballon intégré.

Le circuit secondaire alimente aussi 2 robinets spécifiques dans la cave pour mettre à disposition cette eau non potable pour les travaux, le nettoyeur haute pression  ou le nettoyage d’outils.

exemple de cas dans la cave avec une arrivée potable et un robinet non potable en plus

Au niveau des toilettes, il est possible grâce à un doublage des flotteurs, de passer de l’eau de la cuve à l’eau potables en cas de problème.  (Estimation de besoin annuel : 30m3)(Surface de collecte ~24m²)

En 2 ans la cuve ne s’est vidé qu’une fois en août pendant 10 jours lorsque nous avions branché aussi  la machine à laver sur la cuve.

Pour plus d’information n’hésitez pas à me contacter

Laisser un commentaire