Isolation du chauffe eau

La contrainte étant toujours la même concernant l’ECS au niveau de l’énergie, et constatant les consommations de gaz l’été, j’ai fait le choix d’installer un chauffe-eau à stéatite.

J’en ai profité pour installer au passage un limiteur de température en sortie d’eau chaude et un ballon tampon pour absorber les dilatations de l’eau chaude et ainsi éviter de gaspiller de l’eau. ( ce sont les normes conseillées pour une installation neuve )

Pour éviter les pertes thermiques du ballon, j’en ai profité pour lui faire un coffrage avec 5 cm de laine de roche.
Pour éviter les chauffes intempestives, un minuteur se déclenche la nuit pour être disponible à la douche du matin et vers 14h lors de mon pic de production en autoconsommation.
Cette action me fait passer de 53m3 de gaz (Eq 583KW/h) sur une période juillet août de référence à 217Kw/h électrique l’année d’après. Donc un gain sur les GES, le budget et surtout un réel confort sur le fait d’avoir de l’ECS toute la journée.

les passages à la caméra thermique montre l’efficacité du calorifugeage, surtout dans cette cave non chauffée.

NB: pour éviter un maximum les pertes annexes, oubliez le cuivre et passer sur des tubes multicouches.

Si vous avez des questions, vous pouvez me contacter avec le formulaire

Laisser un commentaire