Livre Web : « Inserez la disquette 2 » une belle rétro-spective du jeu vidéo

Dans la vie des jeux Vidéos, il y a toujours une fin qui finissent dans les abandonware.
c’est ainsi que Hoagie de abandonware-france    à décidé de jouer les archéologue et de retracer dans un web livre, l’histoire de l’informatique « moderne » et de tous ces jeux vidéos que l’on a oublié en partie mais qui ont fait la richesse du paysage informatique actuel.

C’est donc dans un très bon PDF de 511 Pages qu’il retrace toute cette épopée de machines et de jeux vidéos, avec leurs histoires, les impressions de l’époque, les tarifs et une très belle analyse de tout cet environnement.

Autant dire qu’ici ça a fait remonter pas mal de souvenirs !! et vu le travail de fouille de Hoagie, ça mérite clairement lecture surtout que l’ouvrage est partagé gratuitement.

Merci Hoagie !!

NB : un petit clin d’oeil à Paul Cuisset et Eric Chahi que nous avons rencontré à plusieurs reprises :

Page 127 : La grosse surprise de l’année 1989
s’appelle Les Voyageurs du temps (Delphine Software°), le premier jeu d’aventure réalisé par
Paul Cuisset°, qui a fait voler en éclats le complexe d’infériorité que les Français pouvaient encore
éprouver au sujet de ce type de programme. Il rivalise en qualité avec les productions Sierra° et
Lucasfilm Games° : les graphismes d’Éric Chahi° sont magnifiques (la scène d’ouverture devant la
façade du building avec la ville qui se reflète sur le verre est à mon avis un des plus beaux écrans de
graphisme bitmap des années 80), l’ambiance sonore est remarquable, l’interface est la simplicité
même (un menu déroulant), et quelques scènes d’action agrémentent la partie. Le scénario, bien
charpenté, bénéficie d’une des meilleures fins de jeu vidéo que je connaisse. Le seul reproche
formulé fréquemment est la taille infime de certains objets, qui nécessitent des séances de « chasse
au pixel » pour les repérer. Le jeu a connu un vif succès, pas seulement en France (17 000
exemplaires vendus en quelques mois), mais aussi à l’étranger où il a été distribué sous le titre
Future Wars. Bref, Les Voyageurs du temps est une illustration parfaite de l’expression « coup
d’essai, coup de maître ».

1989, ça nous rajeunis pas ^^

Laisser un commentaire